dimanche 13 septembre 2009

Pour la rentrée scolaire et universitaire...

« Qui donc serait assez sottement curieux d’envoyer son fils à l’école afin qu’il apprenne ce que pense le maître ? mais lorsque les maîtres ont exposé avec leurs mots les disciplines qu’ils font profession d’enseigner, alors ceux qu’on appelle les disciples examinent en eux-mêmes si ce qui a été dit est vrai, en considérant la vérité intérieure, à proportion de leurs forces. C’est alors qu’ils apprennent ; et lorsqu’ils ont découvert intérieurement qu’on leur a dit la vérité, ils louent les maîtres, sans savoir qu’ils louent des enseignés plutôt que des enseignants. »

Augustin, De Magistro 45

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire