lundi 30 novembre 2009

Les minarets suisses

Le résultat de la votation suisse, dont on pressent qu’il serait vraisemblablement le même dans bien d’autres pays d’Europe, ne cesse d’interroger. On a ici ou là souligné, comme pour le justifier, le fait qu’en pays Arabo-musulmans notamment, il est souvent bien difficile pour les chrétiens (ou les croyants d’autres religions) d’avoir des lieux de cultes. Ce faisant, on confirme l’impression que me laisse ce referendum : les Européens pensent donc fondamentalement comme ceux qu’ils décrient, les Musulmans des pays Arabes ou des bordures de l’Asie. Nous voilà tous au même niveau ! Je me garderais bien de qualifier ce niveau et abandonne à chacun le soin de le faire.

Mais alors, la prétendue supériorité de l’Occident qui s’oppose au soi-disant obscurantisme islamique n’est qu’une chimère. Tous dans le même sac. Que Mme Le Pen ne soit pas plus tolérante qu’un Iman intégriste n’étonne finalement personne. On regrette juste qu’elle entraîne tant de monde avec elle. Où sont-ils les beaux esprits, ouverts, abreuvés dès le sein maternel du laid des Lumières ou nourris de l’évangile qui commande d’accueillir l’étranger ? "Il n'y avait pas de place pour eux dans la salle commune."

Si jamais l’on voulait participer à un peu plus d’humanité sur cette terre, ce n’était sans doute pas en rendant la monnaie de leur pièce aux intransigeants, qui de fait existent et on ne peut que déplorer leur aveuglement, leur violence et leur haine de l’autre, comme dans une sorte de caprice puéril et mesquin. La peur, ou plutôt le jeu à se faire peur, est mauvaise conseillère. Malheureusement le terrain des relations internationales sur lequel s’est joué le référendum n’est pas un jeu d’enfants.

Reste à encourager ceux qui, ici comme là-bas refusent d’être mis dans le même sac que leurs propres concitoyens ou coreligionnaires. Si ce référendum pouvait leur donner encore un peu plus de raisons de se rencontrer, où qu’ils demeurent, pour manifester que si tous les hommes se ressemblent, cela peut parfois aussi être dans la recherche de la paix et le sens de l'hospitalité, notamment en faveur de l’étranger.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire